Super User

Super User

Super User

 

Entre montagne et garrigue, c’est avec une grande émotion que le voyageur découvre le magnifique cirque des contreforts des Cévennes où se niche Saint-Hippolyte-du-Fort. Baignée par les eaux du Vidourle, la ville aux treize fontaines voit se développer des filatures, des tanneries, des draperies et des marchés encore pleins de charme aujourd’hui. Aux portes des Cévennes, cette balade emprunte une ancienne voie romaine et l’ancien chemin de Monoblet à Saint-Hippolyte-du-Fort.

 

Dominé par la garrigue, le massif des Lens (culminant à 282m), a longtemps été exploité par les hommes. Son calcaire, très blanc et particulièrement pur, était utilisé dans la construction et pour la statuaire. Le massif forestier renferme une grande diversité végétale et animale (plus de mille espèces recensées). La végétation a évolué au cours des années et actuellement le chêne vert et le pin d’Alep dominent le bois des Lens.

 

 

De Chambois au mémorial de Montormel, l’itinéraire emprunte les chemins où se déroula, au cours de l’été 1944, l’encerclement et l’écrasement de la 7e Armée allemande dans la poche de Falaise et de Chambois. Une randonnée facile à la mémoire des milliers d’hommes morts pour la France au cours de cette bataille.

Au pays du cheval, découvrez le site du prestigieux du Haras National du Pin, construit en 1715 par Louis XIV. Une balade pour découvrir ce « Versailles du cheval » qui s’étend sur un domaine de 1000 hectares.

 

La Suisse normande abrite, grâce à la présence d’un maillage bocager. Bien préservé, une flore riche et variée. Ce patrimoine naturel inestimable est mis à l’honneur dans ce circuit botanique.

Dans l’Orne, au cœur du bocage, les traces anciennes et modernes de l’exploitation du minerai de fer sont encore présentes dans la mémoire des hommes et dans le paysage.

 

Tronçon de l’Echappée jurassienne, tout au long de ce parcours, vous découvrirez la haute vallée de la Saine, classée site naturel protégé depuis 2011 ainsi que les cascades et gorges de la Langouette, majestueuses !

 

Ce parcours vous emmènera jusqu’à l’arrivée de l’Echappée jurassienne : la station des rousses. Ce parcours dans le haut-jura vous permettra de découvrir la faune et la flore du parc naturel régional du haut-jura.

 

Cette plaine alluviale de Camargue dissimule le spectacle éblouissant d’une alternance de lagunes et de marais d’eau douce, de prairies et de terres sablonneuses. Pays d’eau et de taureaux, la Camargue gardoise est aussi celui des sagneurs qui disposent, autour des étangs du scamandre et charnier, de la plus grande roselière exploitée de France. Ces paysages fragiles aux airs de bout du monde, abritent entre autres 350 à 400 espèces d’oiseaux connus en France. C’est à vélo que nous vous proposons de la découvrir !

 

Non loin de la grande Camargue, cet itinéraire traverse les roselières, longe le canal du Rhône à Sète et serpente à travers les marais asséchés où paissent chevaux et taureaux. Idéale pour une balade en famille, autour d’une manade pour découvrir les hôtes prestigieux de la Camargue fluvio-lacustre : hérons, canards… ce sentier original et ludique est équipé de haltes d’interprétation.

Page 5 sur 12