Balade en pays d'Iroise

Elu GR préféré des Français sur le site web de la fédération française, le mythique GR 34 fête cette année ses 50 ans. Sur les 11.000 km de sentiers balisés en Bretagne, 1.700 km font partie du fameux « sentier des douaniers », qui va du Mont-Saint-Michel au pont de Saint-Nazaire, en longeant les côtes nord et sud.

Le tour de la presqu'île de Crozon, itinéraire à retrouver dans Balades n°142 actuellement dans les kiosques.

Cap-d'Ail : fermeture du sentier littoral

Du 12 mars jusqu'au 12 mai, le sentier du littoral à Cap-d’Ail est fermé mai entre la pointe des Douaniers Et Le Cap Rognoso pour permettre la destruction de la villa " La Colombe" dont les extensions empiètent sur le domaine public.

La Sainte-Baume, nouveau Parc naturel de France

Territoire d’une nature exceptionnelle, la Sainte-Baume, avec ses richesses géologiques, souterraines et la spécificité de son patrimoine culturel, vient d’être reconnue par décret du 21 décembre 2017,  « Parc naturel régional ». Véritable château d’eau de la Basse-Provence, ses potentiels, forestiers, agricoles et touristiques sont ses principaux atouts pour l'avenir. Ce territoire qui devient ainsi le 52e Parc naturel régional de France et le 8e de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, rassemble 26 communes du Var et des Bouches-du-Rhône et occupe une position de carrefour entre les agglomérations de Marseille, Aix-en-Provence, Toulon et les espaces naturels des Calanques, de la Sainte-Victoire, du massif des Maures, du Verdon et de Port-Cros. 58 500 habitants vivent sur ce territoire de près de 81 000 ha dont 80% se situent en espaces naturels. Avec la nomination de ce nouveau PNR s’achève en beauté l’année 2017, 50° anniversaire de la création de ce label.

Le mystère Oncieu

Pour prendre la mesure du phénomène, il faut grimper jusqu’à la Croix d’Evosges, à un peu plus de 700 mètres d’altitude, et s’avancer jusqu’au Rocher de la Cathédrale. Cela équivaut à un détour de 3 ou 4 kilomètres sur le trajet de la randonnée « gorges de l’Albarine » suggérée dans ce reportage. Mais un détour qui vaut le coup d’œil : depuis ce promontoire, on embrasse non seulement une ample vallée arrosée de plusieurs ruisseaux appréciés des pêcheurs, mais surtout un bourg d’une centaine d’âmes surnommé « le diamant du Bugey » (dans le département de l'Ain) et classé site historique, le village d’Oncieu.

Sa particularité, du haut de la falaise, saute aux yeux : les habitations d’Oncieu s’inscrivent autour d’un ovale parfait dont l’intérieur est vide - strictement vide de toute construction ! Ce vide est aujourd’hui un simple pré, planté seulement de quelques arbres, dont la surface équivaut à celle de deux ou trois terrains de football. Et toutes les fenêtres du bourg sont tournées vers l’extérieur de cet ovale…

Personne ne semble connaître l’origine exacte de cet urbanisme bizarre. On évoque un incendie qui aurait détruit le village primitif, à la fin du Moyen-Age, dont la reconstruction n’aurait jamais été entreprise ; ou une épidémie de peste qui aurait obligé les habitants à se tenir éloignés d’un lieu de contagion (hôpital ou maladrerie). Á vous d’échafauder vos propres hypothèses après avoir étudié ce plan cadastral inhabituel. Rien ne vous interdit, par exemple, d’y voir un terrain d’atterrissage pour soucoupes volantes (l’hypothèse a déjà été envisagée).

Page 9 sur 32