Nouveaux itinéraires autour du Canigou

Les balcons du Canigó sont un fabuleux belvédère sur la montagne sacrée des Catalans, qu'ils soient au nord ou au sud du massif. Cette constatation a conduit le syndicat mixte Canigó Grand Site (Smcgs) à proposer la mise en place d'itinéraires paysagers sur ces entités spécifiques du territoire afin de renforcer l'offre d'itinérance douce en valorisant le patrimoine de la destination.

Les itinéraires présentent trois niveaux de randonnée, avec la possibilité de s'appuyer sur l'offre de transport public (bus et train à 1€) :

– un itinéraire principal de 2 à 5 jours, reliant Millas à Villefranche-de-Confent par les principaux villages et belvédères des balcons nord ;

– des itinéraires à la journée ou demi-journée, reliant les villages de la vallée de la Têt à l'itinéraire principal ;

– des boucles locales existantes de découverte familiale en 30 min à 2h.

L'itinéraire principal peut être emprunté dans les deux sens. D'une longueur de 72 km, le point le plus bas est à 94 m d'altitude et le plus haut à 892 m, soit 2508 m de dénivelé positif et 2860 m de dénivelé négatif.

Ce sont donc neuf itinéraires emblématiques qui vont voir le jour courant 2019.

Ces itinéraires dévoilerons quatre secteurs paysagers emblématiques :

l'éperon de Força Réal, entre Força Réal (507 m) et le Pic Aubeill (540 m),

le terroir des plateaux, entre le Pic Aubeill et le Roc del Maure (775 m),

le chaos de Roc Jalère, entre le Roc del Maure et la vallée de la Castellane,

le piémont du Madres, entre la vallée de la Castellane et la vallée de la Tet.

Les sites touristiques du territoire seront intégrés aux circuits, en particulier les orgues d'Ille, le château Caladroy, le lac de Vinça, le prieuré de Marcevol, Rodès, Eus, Villefranche de

Conflent... Les offices de tourisme locaux seront à même de communiquer toutes les informations nécessaires sur ces itinéraires.

 

Astérix et ses amis fêtent leur 60e anniversaire !

A cette occasion, les Éditions Albert René proposent aux fans de tous âges de redécouvrir le tout premier album des aventures d’Astérix et Obélix - Astérix le Gaulois - dans une exceptionnelle Édition Luxe (parution le 23 janvier 2019) et, pour les collectionneurs les plus irréductibles, l’ArtBook de cette bande dessinée originelle (parution le 6 février 2019).

Le 23 janvier, les lecteurs pourront découvrir pour la première fois dans cette Édition Luxe les 44 planches originales en noir et blanc encrées par Albert Uderzo ainsi que l’album en couleurs, accompagnées d’un dossier exclusif de 32 pages sur les coulisses de la création de l’album reprenant les documents de travail inédits des deux auteurs : une plongée dans la genèse de la saga dessinée la plus célèbre au monde ! Prix : 39€ TTC, édition limitée à 5500 exemplaires.

Le 6 février, les fans du petit Gaulois pourront découvrir en exclusivité l’intégralité des tapuscrits de René Goscinny et des planches d’Albert Uderzo dans un somptueux coffret toilé au format 290 x 370 mm contenant : • Deux livres en vis-à-vis sur papier Munken 150g avec, à gauche, l’intégralité du scénario tapuscrit (synopsis et découpage) tapé à la machine par René Goscinny et, à droite, les 44 planches originales dessinées et encrées par Albert Uderzo. Une opportunité unique d’être au cœur de la création de la BD la plus célèbre au monde et de mieux comprendre l’alchimie qui existe entre les deux auteurs ! • 5 ex-libris : les premières notes manuscrites de René Goscinny signant l’acte de naissance d’Astérix (2 ex-libris), les premières esquisses d’Astérix et Obélix par Albert Uderzo (2 exlibris), la planche avec les couleurs seules de la première page d’Astérix le Gaulois, publiée dans Pilote le 29 octobre 1959 (1 ex-libris). 200€ TTC, édition limitée à 800 exemplaires numérotés.

Aménagement d'un cratère dans la Chaîne des Puys

Situé au cœur de la chaîne de Puys, à l’est du Puy de la Goutte et du Puy Chopine et au nord du Pariou, le Puy de Chaumont est un petit volcan entièrement boisé, principalement en résineux. 

Pour tenter de concilier exploitation forestière et révélation des formes volcaniques, le Conseil Départemental a diligenté une étude de valorisation paysagère et sylvicole du volcan (étude financée à 50% par l’Etat). Etude qui préconise l’utilisation de méthodes traditionnelles ou alternatives selon les zones afin de mettre en exergue un cratère jusque-là entièrement boisé et d’en montrer son caractère volcanique.

Chargé de son exploitation, l’Office national des forêts a ainsi entamé des travaux sylvicoles à la fin de l'automne 2018,  afin de déboiser et de mettre en valeur le cratère du Puy de Chaumont dans le cadre de la protection de la Chaîne des Puys-faille de Limagne, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Une ouverture au public du Puy de Chaumont est prévue grâce à la création d’un chemin de randonnée et de plusieurs points de vue sur les volcans voisins.

Le château de Foix fait sa révolution

Classé en 1840 parmi les premiers Monuments Historiques, le Château de Foix accueille chaque année quelques 90 000 personnes. Des visiteurs de plus en plus avides d’interactions et qui souhaitent apprendre en s’amusant. Grâce à ce renouveau du Château de Foix, l’époque médiévale va se vivre pleinement au travers de l’histoire des Comtes de Foix. Dès son arrivée, chaque visiteur se verra doté d’un compagnon de visite (smartphone équipé d’un casque) qui lui délivrera, au gré de ses envies, des contenus audio et numérique (disponible en français, anglais, espagnol, catalan, allemand et néerlandais).

Dès juin 2019 un vaste bâtiment de 2000 m2 situé au pied du château accueillera le nouvel espace muséographique où la modernité, le ludique et l’interactif seront les maîtres mots.

Chacun pourra y découvrir le Moyen-âge à son rythme grâce à des jeux, des contenus interactifs, des reconstitutions et de la réalité augmentée et ceci de l’An Mil à l’accession au trône, en 1607, du dernier Comte de Foix, Henri IV. Conquêtes, alliances, défaites, passions, croyances, chasses, fêtes, légendes… la vie à cette époque n’était pas de tout repos ! Le visiteur aura également la possibilité de s’asseoir à la table du Comte de Foix et de faire un selfie sur son trône.

Sur le rocher, le Château va retrouver son faste d’antan avec un intérieur totalement revu. La vie au XIVème siècle du temps de Gaston Fébus et de sa cour y sera reconstituée. Chaque pièce qu’il s’agisse de la grande salle d’apparat, de la chambre du Comte, de la salle des armes, du scriptorium ou bien encore du cachot va retrouver son aspect d’origine et ses odeurs.

À l’extérieur, les visiteurs pourront découvrir et manier les machines de guerre ou de construction de l’époque à l’échelle 1. Trébuchet, treuil à tambour, pierrière… autant d’ingénieuses inventions qui ont permis au Château de rester dans l’Histoire.

Pour parfaire cette immersion médiévale, des personnages tout droit venus du Moyen-âge proposeront aux visiteurs, dans le château ou sur les terrasses, de participer à des ateliers de maniement des armes, à tailler la pierre, à forger …

Enfin, ce renouveau du Château de Foix s’accompagnera d’une nouveauté de taille dès juillet prochain. Un Escape Game médiéval permettra aux plus joueurs de partir à la recherche du « Trésor des Cathares ».

Page 7 sur 34