Une passerelle sur l'étier de Trévolo

Le GR®39 relie le Mont-Saint-Michel à Guérande en traversant le Morbihan. Mais à hauteur de Béganne, l'itinéraire passe en partie sur la RD 20 qui mène à Redon. Pour améliorer la sécurité des usagers, le département a décidé de créer une déviation du GR® sur les communes de Péaule et de Béganne. Ce projet nécessite de créer une passerelle piétonne pour franchir l'étier de Trévelo, ce bras de rivière qui débouche dans la Vilaine au port du Foleux à Béganne. La distance à franchir est de 100 mètres… (lire la suite dans Balades n°129 janvier-février 2016)

Les marais des Trous de Leu

Aux portes de l’agglomération rémoise, à l'ouest de Taissy et Saint-Léonard, dissimulée entre la Vesle et le canal, se cache l’une des plus belles tourbières de la vallée de la Vesle et du département de la Marne. Le marais des Trous de Leu constitue un véritable îlot de biodiversité. Méconnu, ce site, propriété du Conservatoire des espaces naturels de Champagne-Ardenne est classé en réserve naturelle depuis 2014 pour sa préservation, il constitue aujourd’hui la 8e réserve naturelle de la région. Ce classement garantit la préservation de cette zone humide exceptionnelle sur le long terme et permettra d’en faire un haut lieu de découverte et d’éducation à l’environnement en plein cœur de la «Coulée Verte». Sa richesse écologique lui vaut également d’être intégrée au réseau Natura 2000.

Une partie du domaine devrait ouvrir au public en 2016. Des visites guidées peuvent dores et déjà être organisées par le Conservatoire. Renseignements au 03 26 69 12 39.

Coach de marcheurs et promeneur de chiens, deux métiers en plein boom !

Les bois et parcs parisiens font vivre des centaines de personnes. Il y a bien sûr les nombreux fonctionnaires préposés à leur entretien ou à leur protection (250 rien que pour le Bois de Boulogne) : jardiniers, bûcherons, fontainiers, gardes à cheval, à pied ou en vélo, cantonniers, etc. Mais on y découvre aussi d’innombrables petits métiers de toutes natures : promeneurs de chiens, ramasseurs de bois mort, de pissenlit ou de noisettes (une spécialité des Asiatiques), sans oublier les « coaches » de marcheurs. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à entraîner des troupes d’une dizaine de promeneurs plus ou moins sportifs à travers les allées de Vincennes ou du Bois de Boulogne. On y rencontre aussi certaines « dames du Bois de Boulogne » (aussi nombreuses, d’ailleurs, au Bois de Vincennes). Mais il ne s’agit pas là, c’est le moins qu’on puisse dire, d’un « nouveau métier »…

Une mer de nuages sur les Vosges

Moment inoubliable, récompense ultime d’une randonnée sur les crêtes en cette fin octobre. Alors que les vallées étaient noyées sous le brouillard, au Grand Ballon, à 600 mètre d’altitude, un spectacle magnifique attendait les randonneurs : dans une splendide palette de couleurs d’automne, une mer de nuages enveloppait la vallée, avec vue sur les Alpes Suisses. Un phénomène météorologique très particulier rendu possible par l’absence de vent. (Photo D.R.)

Page 34 sur 36