Rando botanique dans les Alpes : 1er épisode

Premier épisode d'une grande randonnée botanique dans les Alpes de Samoëns au col du Lautaret. Au bout de la vallée du Giffre, de l'Arve et  de la Tarentaise, de refuges en refuges, partons pour une grande rando sportive de 10 jours.

1ere étape (2 jours) : de Salvigny dans la vallée du Giffre, aux Houches dans la vallée de l'Arves.

2eme étape (3 jours) : des Houches au refuge des Mottets dans la vallée des Chapieux.

3ème étape (1 jour) : vers le col du Petit Saint Bernard

4ème étape (2 jours) : En balcon en Tarentaise, par l'Archeboc jusqu'au refuge Mario Bezzi en Italie.

5ème étape (1 jour) : Descente de la Traversière jusqu'en Tarentaise.

6ème étape (1 jour) : La Grande Rousse

Détail de l'itinéraire à retrouver dans Balades n°123 janvier-février 2015.

 

Grande rando dans le Ségala tarnais

De Tanus à Albi, sans difficultés réelles, ce circuit totalise une distance cumulée de 114 kilomètres et se parcourt en 6 jours, soit des étapes quotidiennes de 15 à 20 kilomètres. Il reprend, pour partie, les tracés plus anciens du GR®36 et du GR de pays des gorges du Viaur. Les « petits marcheurs » pourront allonger leur séjour jusqu’à huit jours, au lieu de six, ce qui leur permettra de mieux profiter des visites de villages et de musées. Partout, on trouvera des gîtes, des commerces ou des bistrots pour se reposer et se restaurer. Á noter : le marquage du parcours est récent et d’excellente qualité dans les deux sens.

Etape 1 : de Tanus à Mirandol, 18 km

Etape 2 : de Mirandol à Jouqueviel, 20 km

Etape 3 : de Jouqueviel à Lagarde-Viaur, 20 km

Etape 4 : de Lagarde-Viaur au Ségur, 18,5 km.

Etape 5 : du Ségur à Carmaux, 15 km.

Etape 6 : de Carmaux à Albi, 21 km.

Détail et descriptif complet de l’itinéraire à retrouver dans Balades en France n°131

Réouverture du jardin Rosa Mir

Le jardin Rosa Mir est aménagé dans une cour intérieure d'un immeuble, grande rue de la Croix-Rousse à Lyon. Un lieu secret et labellisé "patrimoine du XXe siècle" qui a survécu grâce à la volonté d'une association. Fermé depuis 2011, il ouvre au public après 10 mois de travaux de rénovation.

Ce jardin a été créé par Jules Senis, un artisan maçon carreleur, réfugié de la guerre d'Espagne. Arrivé à Lyon en 1951, fuyant le franquisme. Atteint d’un cancer à la gorge, il aurait fait le vœu de créer un magnifique jardin s’il se remettait de sa maladie. Après une guérison inespérée, il s'est lancé dans le projet et a consacré vingt années de sa vie à la réalisation de ce jardin extraordinaire. Un jardin dédié à sa mère Rosa Mir Mercader et à la Vierge Marie qui a fleuri sur les 400 m² situés à l'arrière de son immeuble. Composé de milliers de pierres, coquillages et de plantes, le jardin Rosa Mir fait penser aux œuvres de Gaudi à Barcelone. 

Le "Tube" de l'Aiguille du Midi ouvert

L'Aiguille du Midi, dans le massif du Mont-Blanc, est accessible de la vallée en téléphérique. Après 5 ans de travaux à 3 842 mètres d'altitude, un "Tube" permet désormais aux visiteurs de faire le tour du piton. Ce cylindre de 33 mètres de long est ancré dans la roche, au-dessus du vide. Il relie deux passerelles et permet ainsi un tour complet du piton rocheux. Le "Tube" est doté de 5 fenêtres pour admirer le Mont-Blanc. Les travaux avaient débuté en avril 2011. Au total, 400 tonnes de béton ont été utilisées pour assurer l'ancrage de l'ouvrage dans la roche. A 3.842m d'altitude, mener de tels travaux représente toujours un exploit. Le "Tube" d'acier a ainsi été acheminé en pièces détachées par hélicoptère. 

Page 32 sur 37