La Grande Traversée du Mercantour

Le parc national du Mercantour peut désormais se découvrir sur un nouvel itinéraire comprenant 16 étapes. Il débute à Estenc, dans la haute vallée du Var, traversant les vallées de la Tinée, de la Vésubie, de la Roya et de la Bévéra, pour redescendre, depuis le refuge des Merveilles, jusqu’à Menton, offrant. Un périple de 2 semaines, sur 212 km avec 10 000 m de dénivelé positif et 13 000 m de dénivelé négatif, au cœur de paysages aussi divers que splendides qui séparent les Alpes du Sud de la Méditerranée. Des plus beaux sommets du Mercantour et leurs voisins italiens, au panorama majestueux sur le littoral qui s’étend de la frontière italienne au massif de l’Estérel. Grâce à ce parcours, qui culmine à 2 700 m d’altitude, le département des Alpes-Maritimes rend accessible au plus grand nombre cet écrin splendide et fascinant, avec pour objectif de faire vivre aux randonneurs une expérience sportive, émotionnelle et esthétique, à l’image du GR®20 en Corse. 

Un belvédère au Cap Frehel

Nouvel aménagement au Cap Fréhel : un belvédère idéalement bien placé permet désormais l’observation des oiseaux nicheurs du site ornithologique de la Fauconnière.

Situé à l’emplacement de l’ancien restaurant de la Fauconnière, ce nouvel espace, accessible aux personnes à mobilité réduite, permet aux visiteurs d’entrevoir un aspect unique du Cap Fréhel : sa réserve ornithologique. Il est désormais possible d’observer les huit espèces nicheuses d’oiseaux marins dans un décor grandiose, sans risque d’accident. Cet aménagement adapté à l’accueil et l’information, ceinturé de pierres de grés rose, était attendu par de nombreux acteurs du territoire. En effet, le Cap Fréhel est le seul endroit en France d’où il est possible de voir des pingouins en reproduction depuis la terre ferme. Les guillemots, fulmars, mouettes, goélands et cormorans n’auront bientôt plus de secrets pour les visiteurs qui repartiront heureux et satisfaits d’avoir contemplé si facilement des oiseaux aussi singuliers. (Idées randos dans les Côtes d'Armor à lire dans Balades n°131 mai-juin 2016).

Rando botanique dans les Alpes : 2° épisode

Second épisode d'une grande randonnée botanique dans les Alpes de Samoëns au col du Lautaret. 

1ere étape (2 jours) : traversée de la Haute-Maurienne depuis le col du Montet jusqu'au refuge d'Avérole.

2° étape (2 ou 3 jours) : D'Avérole au col du Mont Cenis via Rochemelon.

3°étape (2 jours) : Du col du Mont Cenis au refuge Molinari via la pointe Ferrand.

4° étape (3 jours) : Du refuge Molinari au refuge du Thabor.

5° étape (2 jours) : Du refuge du Thabor au col du Lautaret avec traversée du mont Thabor.

Détail de l'itinéraire à retrouver dans Balades n°128 novembre-décembre 2015.

Nouveaux circuits de randonnée à Vannes

Cette année, l'office de tourisme de Vannes diversifie et modernise ses parcours de randonnée. 11 nouveaux circuits balisés sont désormais proposés au public.

Les randonneurs ont désormais la possibilité de découvrir le paysage et le patrimoine local. Balisés aux normes de la fédération française de randonnée, les différents parcours sont facilement identifiables grâce à une signalétique adaptée. Afin de prendre connaissance des circuits, l'office du tourisme propose des fiches descriptives (vendues 0,50 € l'unité), reprenant les détails du circuit concerné ainsi que ses "points remarquables". Au dos de chacune, une cartographie permet l'identification complète du parcours. L'intégralité des circuits est également à retrouver sur l'application mobile "Vannes Tour". Plus d'informations sur le site internet de l'office du tourisme de Vannes : www.tourisme-vannes.com

Page 30 sur 36