Randonner en haute vallée de l'Ardèche

La haute vallée de l’Ardèche déploie ses 250 km de sentiers, magnifiques boucles balisées, qui s’appuient sur des sentiers séculaires, chemins muletiers, voies de transhumance, anciennes calades reliant jadis hameaux et villages. La Communauté de Communes Ardèche des Sources et Volcans et l’association des Amis de Mayres entretiennent en commun ces chemins. Ainsi, il y a quelques années, les Amis de Mayres ont initié l’installation d’une nouvelle passerelle en bois sur le ruisseau de Peyrolles, fiancé par la CC. Un robuste ouvrage suspendu acheminé à dos d’âne comme autrefois. La Communauté de Communes gère également le parcours du trail de la Chaussée des Géants.

Le Parc Naturel des Monts d’Ardèche quant à lui, s’attache plutôt à valoriser l’itinérance à travers de grands parcours qui traversent le département de l’Ardèche, notamment le GR® 7 et le GR® 4.

Préparez votre GR®20

Les conseils de Balades.

Traverser la Corse par le GR®20 nécessite de l'entraînement sportif et une bonne maîtrise de son équipement. Autant dire qu'il vaut mieux être équipé de chaussures avec lesquelles on a déjà randonné plutôt que des neuves qui vont blesser... du bout des pieds jusqu'au mental.

Côté sac, 14 kilos c'était beaucoup trop pour notre rapport poids/sac. Faire léger, c'est le secret ! Idéalement le sac ne doit pas excéder 10% du poids de celui qui le porte, mais quand on a 12 ou 15 jours d'autonomie à tenir devant soi, c'est quasi mission impossible. Le plafonner à 10kg semble être alors un bon compromis.

Alors voilà ce qui peut alléger votre rando  (l'équipement minimal étant celui que l'on recommande pour toute randonnée!) : sac le plus léger possible et qui épouse bien le dos pour faire corps dans les parties engagées ; limiter les vêtements ( 2 tee-shirts par jour (1 manches longues/1 manches courtes) et 1 pour la nuit ; 1 polaire ; 1 pantalon qui peut devenir short la journée) ; 1 savon (pour toilette et lessive ) ; 1 contenant pour manger (il y a toujours des casseroles dans les refuges) et beaucoup de sachets thés, infusions, soupes, pour s'hydrater et se réconforter !

Conseils Santé en randonnée

Nous avons évoqué dans le n°134 (novembre-décembre 2016) de Balades, dans la rubrique Santé consacré aux hémorragies, les conditions de mise en place d’un garrot et indiqué, notamment, qu’il fallait l’aval d’un médecin. Aujourd’hui, le secouriste peut le positionner de sa propre initiative en respectant certaines conditions. Il est important de rappeler que le but de cette technique (qui doit rester exceptionnelle) est d’arrêter une hémorragie externe en interrompant totalement la circulation du sang dans le membre blessé (alors que le pansement compressif comprime uniquement les vaisseaux qui saignent au niveau de la plaie). Nous verrons dans un autre numéro de Balades la technique et les conditions de mise en place.

2 nouveaux Grands Sites en Corse

La Conca d’Oro, vignoble de Patrimonio-Saint-Florent et les Îles Sanguinaires - pointe de la Parata viennent de recevoir le précieux label qui permettra d’obtenir des moyens supplémentaires pour la préservation des sites et d’accroître leur rayonnement et leur visibilité.

Le Conca d’Oro, a été labellisé en raison de son paysage composé d’éléments naturels, avec des vallées enserrées par des crêtes découpées, occupées par du maquis, des ruisseaux et par des zones agricoles, vignobles et prairies, dont l’équilibre suscite une émotion forte.
Site emblématique de la Corse formant une guirlande rocheuse à l’extrémité nord du golf d’Ajaccio, la pointe de la Parata et les Îles Sanguinaires offrent des paysages de grande qualité et possèdent un patrimoine de tours, phares et autres sémaphores du XVIII° et XIX° siècle qu’il convient de préserver.

Page 26 sur 37