Concours photo nature du 1er mars au 30 avril

Le Concours Photo Nature de Montier du 1er mars au 30 avril 2019 : 12 bonnes raisons d’y participer :

1 - C’est l’occasion de partager votre passion et votre talent

2 - Se retrouver en compétition aux côtés de photographes de grande renommée, qu’ils soient amateurs ou professionnels, à l’échelle nationale et internationale. Vous gagnez ? C’est l’occasion d’avoir une reconnaissance !

3 - Le concours est ouvert à tous ! A tout photographe individuel, amateur ou professionnel, aux plus jeunes (- de 16 ans) et aux plus grands (+ de 16 ans) !

4 - Le concours regroupe 10 catégories dont une catégorie vidéo et une catégorie « L’Homme et la Nature » ! Vous avez le choix selon votre spécialité et vos compétences !

5 - Facile : il suffit de télécharger vos photos ou vos vidéos sur la plateforme concours.photo-montier.org ! On peut le faire de chez soi et télécharger les fichiers à tout moment !

6 - Vous avez 2 mois pour déposer vos photos - du 1er mars au 30 avril

7 - C’est une bonne expérience qui ne peut que vous enrichir !

8 - La participation est totalement gratuite !

9 - Vous êtes sélectionné ? Cela vous apportera une belle visibilité : votre photo sera exposée pendant la 23ème édition du Festival Photo Montier (14 au 17 novembre 2019) parmi les meilleurs clichés de photo nature, elle sera présentée sur le site internet du Festival et dans le portfolio du concours distribué à tous les festivaliers. C’est l’occasion de se faire connaître par les professionnels et le public !

10 - Plus de 40 000 € de lots à gagner

11 - Vous n’avez rien à perdre ! Qui ne tente rien n’a rien !

12 - Les lauréats seront invités au Festival pour assister à la cérémonie de remise de prix.

Les inscriptions sont ouvertes !

Info concours : Maud POTIER - Tél. : +33 (0)3 25 55 72 84 / Mail : maud@photo-montier.org

Hanimi, la fête des cerisiers

Le Parc Oriental de Maulévrier en Anjou rouvre ses portes le vendredi 15 mars après différents travaux paysagers durant l’hiver. Création d’un chemin de crête avec de nouveaux points de vue, restauration de l’embarcadère, nouvelle passerelle, plantation de plus de 500 nouveaux végétaux… : le site s’embellie pour inviter encore davantage le visiteur à la méditation et à la poésie. Une seconde oeuvre du sculpteur local Jean-Marc Bourrasseau autour de la danse traditionnelle japonaise sera par ailleurs installée du côté de la prairie.

Hanimi, la fête des cerisiers le dimanche 7 avril lance la programmation 2019

Parmi les grands temps forts de la saison 2019, Hanimi ou la fête des cerisiers lance véritablement la programmation du parc. Le Hanami est la coutume traditionnelle japonaise d'apprécier la beauté des fleurs, principalement celles des cerisiers, lorsqu’elles entrent en pleine floraison. Comme au Japon, les visiteurs peuvent apporter leur pique-nique et s’installer sous les cerisiers. Une restauration japonaise est également proposée sur place : Bento, gâteaux de riz, miso et thé. Des animations et visites guidées sont aussi au programme.

Les Tambours japonais le dimanche 5 mai et des animations chaque mois jusqu’à fin octobre

Le dimanche 5 mai, le parc propose de découvrir le taïko, les tambours japonais, avec des concerts de tambours et des initiations. Les animations sont réalisées en costumes traditionnels. Les instruments utilisés sont fabriqués par l'un des plus grands luthiers au Japon selon des méthodes traditionnelles et centenaires. L'initiation permet au public de découvrir de façon ludique cet art traditionnel si populaire au Japon. Le reste de l’année et jusqu’à la fermeture du parc mi-novembre, de nombreuses autres animations sont proposées telles que le Salon national du bonsaï le 14 & 15 septembre et « Musique au parc » le 29 septembre. Le parc sera également présent aux prochaines Floralies Internationales de Nantes en mai prochain avec un espace représentant un parc japonais.

Le jardin de nuit : des promenades musicales et poétiques de mai à septembre

Chaque année, de mai à septembre, le parc propose des promenades musicales et poétiques de nuit dans le jardin. Le promeneur est invité à apprécier le parc avec un autre regard, d’autres impressions. Une promenade libre et rythmée par les séquences autour du lac, qui débute à la tombée de la nuit et petit à petit distille son ambiance de mystère et de magie. Le visiteur se laisse guider par des éclairages permanents, séquencés et des jeux de lumière proposés tout au long du parcours. Le visiteur découvre lors de sa promenade des mises en scène de contes issus de la tradition japonaise et réécrits spécialement pour les nocturnes. Le promeneur va ainsi de légende en légende, à son rythme, à son envie, éclairé de son lampion.

Parc Oriental de Maulévrier - Tél. 02 41 55 50 14 - contact@parc-oriental.com - www.parc-oriental.com

Le Piton de la Fournaise offre sa première éruption de l’année

Reconnu mondialement pour ses éruptions splendides et spectaculaires, mais aussi régulières, le Piton de la Fournaise, à La Réunion, s’est de nouveau réveillé lundi 18 février 2019 à 9h48 (heure locale). Les fissures éruptives libérant le magma sont observables dans le secteur Est du cratère Dolomieu, à une altitude encore élevée. L’augmentation de l’activité sismique avait été constatée depuis par l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise vers 9h16.

Cet évènement, naturel et exceptionnel, rappelle à quel point l’île Intense porte bien son nom : chaque nouvelle éruption est l’occasion pour la population et les touristes d’observer ce magnifique spectacle en toute sécurité aux abords d’un enclos naturel. Véritable aubaine pour la destination, le Piton de la Fournaise est à la fois l’un des plus actifs du monde et l’un des atouts touristiques majeurs de l’île. L’année 2018 avait connu une activité volcanique importante puisque le Piton de la Fournaise avait offert quatre éruptions spectaculaires au public !

À noter qu’à 10h15, lundi matin, le préfet de La Réunion a déclenché la phase 2-2 du dispositif Orsec volcan « éruption en cours dans l’enclos Fouqué ». L’accès du public à l’enclos, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, est donc interdit jusqu’à nouvel avis.

Retrouvez des vidéos en fullHD du Piton de La Fournaise avec une vue du Dolomieu et de l’enclos Fouqué depuis le Piton de Bert, actualisées toutes les 30 minutes (de jour comme de nuit), sur reunion.frhttps://www.reunion.fr/pratique/webcams/webcam-volcan-piton-de-la-fournaise

Du Mans à Angers par les bords de Sarthe

La commune nouvelle de Morannes-sur-Sarthe est le fer de lance d’un projet de chemin de halage qui relierait Le Mans à Angers par les bords de Sarthe. Un projet qui pourrait s’étendre au-delà des frontières de la Sarthe. Le Pays de Château-Gontier a ainsi été sollicitée, de même que la collectivité de Sablé-sur-Sarthe, très intéressée pour faire la liaison jusqu’à Solesmes. Ce chemin de randonnée devrait être ouvert fin 2019.

Page 3 sur 34