•  Balade A Skis Dans Le Jura!
  •  Au Bord De La Riviere
  • Unknown 1
  • Unknown
  • Unknown
  • Banniere RandoBalade 224x117pixels Ok
  • 1053 Apremont Sur Allier
  • Unknown
  • Unknown
  • 1340 Cimg0417
  • HAUTESAONE Oct2016
  • 1340 Cimg0662
  • Unknown12
  • 168 08 Petarel
  • Unknown 1
  • 168 27 Garabrutm
  • 195 P1040659
  • Corse

Les actus Balades

Après une année de travaux, le Mont-Saint-Michel retrouve l'un de ses joyaux. Le cloître entièrement restauré accueille de nouveau le public.

Les restaurateurs et tailleurs de pierre ont redonné aux écoinçons toute leur splendeur. Grâce au travail commun des Compagnons du Tour de France et des entreprises, la pierre de Caen a retrouvé sa couleur originelle, fine et crayeuse. 

Les travaux, entamés début 2017, visaient d'abord à restaurer l'étanchéité du cloître situé au dessus de la prestigieuse salle des chevaliers dont certaines voûtes sont attaquées par des moisissures. C'est dans cette salle que se trouvait le scriptorium symbole du rayonnement intellectuel de l'abbaye jusqu'à la fin de l'ancien régime.

Les sols des galeries (un trapèze de 28 m de long par 20 et 22 m de large) autour du jardin ont été abaissés de 17 à 25 cm pour se rapprocher de leur niveau d'avant le XIXe siècle. L'opération a aussi permis aux pierres encadrant la galerie de retrouver leur usage de banc.

Les colonnettes supportant un feuilleté de fines voûtes sculptées tout autour du jardin ont été nettoyées, pour contribuer à nouveau pleinement à l'impression de légèreté qui émane de l'ensemble. Les travaux ont aussi permis d'en savoir plus sur le "système très complexe" de récupération de l'eau de pluie sur les toits du cloître utilisée au XIIIe siècle pour la cérémonie hebdomadaire du lavement des pieds. Les visiteurs ont de nouveau accès à la vaste fenêtre du cloître par laquelle on aperçoit les reflets de la baie, classée comme l'abbaye au patrimoine mondial de l'Unesco. 

Le jardin situé autour du cloître ne sera achevé qu'au printemps 2018.

Cette nouvelle application proposée par l’ONF propose des promenades thématiques, guidées et commentées pour découvrir autrement la nature en Île-de-France, et en particulier la forêt de Fontainebleau. Au fil des balades, les informations se déclenchent, en temps réel, à proximité des lieux remarquables. Elaborées par des naturalistes, historiens, artistes, forestiers ou encore comédiens, ces informations enrichissent la promenade, valorisent les paysages, présentent la faune et la flore tout en sensibilisant à leur protection. Elles révèlent également quelques anecdotes ou curiosités sur les éléments du patrimoine local. Gratuite, l’application est disponible sur Google Play et l’App Store.

Un nouveau “PR” aménagé par la communauté de communes Vallée de l'Hérault et inauguré récemment, est une belle occasion de découvrir le village de Bélarga sur la route de Pézenas. Ceinturé par trois cours d'eau Bélarga est la seule commune de la vallée de l'Hérault bâtie sur les rives du fleuve. Cette particularité lui confère une identité particulière mais aussi une certaine douceur de vivre. Une balade de 2 heures sur les traces du conquérant Hannibal qui serait passé par là lors de sa campagne militaire.

Voici une idée pour occuper les enfants lors de vos randonnées dans le Bugey (et leur inculquer au passage quelques notions d’Histoire), faites-les jouer à la devinette des villages en « as » et des villages en « az ».

Entre Isère et Savoie, le Bugey, cette ancienne zone frontalière a longtemps été disputée entre les rois de France et les ducs de Savoie, considérés au Moyen-Age comme « italiens » : selon les époques et les aléas de la guerre, les villages dont les noms se terminaient en « as », comme Arandas ou Lompnas, étaient réputés français, alors que les « az », comme Hostiaz ou Ordonnaz, étaient identifiés comme savoyards – et donc étrangers ! Au point que, de nos jours encore, l’orthographe officielle de certains hameaux ou lieu-dit hésite parfois entre les deux terminaisons, y compris sur les panneaux routiers. Mais rassurez-vous : personne ne vous réclamera de passeport pour arpenter le Bugey !

Le Tour de Santa Anna est un nouvel itinéraire qui se parcourt en 2 à 3 jours. Le parcours emprunte principalement les chemins vicinaux reliant six villages situés autour de cette "petite" montagne. Belvédère naturel sur le Conflent, le Roussillon et les Aspres, cet itinéraire révèle l’exceptionnelle richesse paysagère et floristique Grand Site de France du Massif du Canigou faisant la transition entre la haute montagne et la plaine du Roussillon, offrant des panoramas uniques sur le massif. Le Tour de Santa Anna dévoile un paysage humanisé, parsemé de mas, de hameaux et de villages pittoresques qui présentent une architecture traditionnelle admirablement conservée, avec les emblématiques fours à pain ou d’esthétiques tuiles peintes, ainsi qu’un patrimoine architectural exceptionnel.

Balades vous propose sa sélection 2017 des marchés de Noël en Alsace

Barr : du samedi 2/12 au dimanche 17/12

Colmar : du vendredi 24/11 au samedi 30/12

Eguisheim : du vendredi 24/11 au samedi 30/12

Guebwiller : du vendredi 8/12 au lundi 1/1/2018

Haguenau : du samedi 25/11 au dimanche 31/12

Kaysersberg : du vendredi 24/11 au samedi 23/12

La Petite Pierre : le mardi 26/12

Molsheim : « Noël d’antan » le dimanche 10/12

Niederbronn-les-Bains : du vendredi 24/11 au dimanche 26/11, du samedi 16/12 au dimanche 17/12

Obernai : du samedi 25/11 au dimanche 31/12

Ribeauvillé : marché médiéval le samedi 2/12

Riquewihr : du samedi 25/11 au lundi 25/12

Rouffach : le samedi 9/12

Saverne : du vendredi 24/11 au lundi 1/1/2018

Sélestat : du vendredi 1/12 au dimanche 24/12

Soultz-sous-Forêts : du samedi 2/12 au dimanche 3/12

Strasbourg : du samedi 25/11 au dimanche 31/12

Thann : du vendredi 24/11 au dimanche 24/12

Wasselonne : du samedi 2/12 au dimanche 3/12

Wissembourg : du samedi 25/11 au dimanche 17/12

Le Parc national des volcans d'Auvergne fête ses 40 ans.

Une évènement qui animera la ville de Murat mais aussi ses alentours avec des festivités, samedi 4 novembre, dès 14 heures. Tout au long de l'après-midi, diverses animations seront proposées pour découvrir ou redécouvrir le territoire cantalien des volcans d'Auvergne.

 

Programme

De 14 h à 16 h, balade accompagnée « Découverte de la biodiversité en forêt à la Roche du Pic ». Rendez-vous à 13 h 45, à la Maison de la Pinatelle, à Chalinargues. Inscriptions obligatoires au 04.71.20.03.52.

De 14 heures à 15 h 30, initiation au géocaching sur le terrain, dans le secteur de Murat. Rendez-vous devant Maison du tourisme et du Parc, à Murat. Inscriptions obligatoires au 04.71.20.09.47.

De 14 heures à 17 h 30, exposition « Les pierres du pays d'ici », à la Maison de site de Dienne. Informations au 04.71.47.04.14.

De 14 h 30 à 17 heures, dédicaces d'ouvrages inspirés du territoire local, à la maison du tourisme.

De 16 heures à 17 h 30, visite inédite de Murat par la compagnie de théâtre La Frangipane. Humour, surprise et décalage seront au programme… Départ toutes les 30 minutes. Rendez-vous à partir de 16 heures, devant la Maison du tourisme et du Parc. Informations au 04.71.20.22.10.

De 18 heures à 20 heures, projection-débat du film documentaire de Laurent Charbonnier « Au cœur du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne », au cinéma de Murat. Gratuit. Un apéritif des « 40 ans du Parc » sera offert à l'issue de la projection-débat.

A 20 h 30, dîner aux saveurs du Parc, à la Halle de Murat (à côté de l'église). 20 € sur réservations, avant le 31 octobre, auprès de la Maison du tourisme et du Parc, au 04.71.20.09.47.

A 22 h 30, concert gratuit de tRaucatèrme (trad'festif), orchestre de musique occitane d'Auvergne,à la Halle de Murat.

Programme complet des 40 ans du Parc : www.parcdesvolcans40ans.com.

Une balade de 22 km de Rochegude à Barjac via Saint-Jean-de-Maruéjols et Saint-Privat-de-Champclos. Le paysage ressemble beaucoup à celui de la Toscane, avec de grands champs ouverts, des collines aux ondulations soulignées par des haies de cyprès, des murets de pierres sèches éclatantes au soleil… Les champs de lavande alternent avec les oliveraies, les vignes et les alignements de chênes verts qui signalent les truffières. De nombreux villages ou hameaux de caractère méritent de s'y arrêter le temps d'un café.

Á ne pas manquer : la tour de l’horloge dans le village de Saint-Jean-de-Maruéjols, la chapelle romane de Saint-Pierre-d’Avéjan, le très bien préservé hameau de Cabiac, aux rues fraîches et étroites, puis, en haut de la colline et surplombant toute la région, enfin l’ermitage Saint-Ferréol et la plage de Font-Canet, sur la Cèze. 

Au cours de cette promenade, se dévoilent de superbes panoramas sur les Cévennes, sur le massif volcanique du Coiron, sur le Mont-Lozère et, par temps très clair, jusqu’au Mont-Ventoux (pourtant situé à soixante kilomètres de là). En vous rapprochant du terme de cette rando, vous aurez plusieurs occasions d’apercevoir la belle cité Renaissance de Barjac, fièrement dressée sur sa colline. Son château, ses remparts, ses églises et ses temples, ses rues étroites bien restaurées méritent qu’on les visite en détail. 

Depuis quelques jours le lac de Saint-Pardoux (Haute-Vienne) est à sec. Il s'agit de sa vidange décennale. Elle laisse apparaître un paysage lunaire qui vaut le détour. On devine une gare de tramway ou encore un ancien pont. Ils ont été noyé lors de la toute première mise en eau de ce lac artificiel en 1976. La remise en eau du lac débutera le 1er décembre pour se terminer fin mars.

Non loin, près du Mont Gargan s’étale sur 1000 hectares le lac de Vassivière, le plus vaste plan d’eau du Limousin. Ce cadre superbe invite à profiter des joies de la baignade et des sports nautiques. Les randonneurs sont aussi à la fête. Selon sa résistance, on peut parcourir les 30 kilomètres de rivages et boucler le tour du lac ou se contenter d’une découverte partielle sur des sentiers bien balisés. Un must, l’expédition qui conduit aux deux îles qui occupent le centre du lac. Au choix, on peut effectuer le trajet à pied, ou prendre le petit train touristique ou encore opter pour le bateau-taxi. Sur place, le Centre international d’Art et du Paysage offre des expositions de créations contemporaines. Autour du Centre se dresse le Bois des Sculptures qui compte des œuvres monumentales ou discrètes, au milieu de la nature sauvage du lac. 

 

Des bulles d'eau qui pourraient remplacer les bouteilles en plastique. Les capsules Ooho! sont conçues à partir d'algues comestibles qui forment un matériau suffisamment résistant pour stocker de l'eau. Les sphères sont flexibles, biodégradables et peuvent contenir 250 millilitres. Ooho! est fabriqué grâce à un procédé appelé gélification, une technique utilisée notamment en cuisine qui permet de transformer des liquides en gels grâce à l'ajout d'un agent gélifiant comestible. Afin de faciliter l'opération, l'eau est d'abord transformée en glace avant d'être encapsulée. Pour s'abreuver, il suffit de gober la bulle. La bulle Ooho! présente de nombreux avantages : elle est simple d'utilisation, biodégradable mais coûte aussi moins cher à produire qu'une bouteille en plastique. L'équipe qui teste son invention depuis plusieurs mois dans les rues de Londres, espère commercialiser ces sphères gélatineuses dès l'année prochaine, dans des festivals et autres évènements tels que le marathon. "Notre mission est de faire disparaitre les déchets d'emballage", ont expliqué les designers. (Photo D.R.)