•  Balade A Skis Dans Le Jura!
  •  Au Bord De La Riviere
  • Unknown 1
  • Unknown
  • Unknown
  • Banniere RandoBalade 224x117pixels Ok
  • 1053 Apremont Sur Allier
  • Unknown
  • Unknown
  • 1340 Cimg0417
  • HAUTESAONE Oct2016
  • 1340 Cimg0662
  • Unknown12
  • 168 08 Petarel
  • Unknown 1
  • 168 27 Garabrutm
  • 195 P1040659
  • Corse

Les actus Balades

Des bulles d'eau qui pourraient remplacer les bouteilles en plastique. Les capsules Ooho! sont conçues à partir d'algues comestibles qui forment un matériau suffisamment résistant pour stocker de l'eau. Les sphères sont flexibles, biodégradables et peuvent contenir 250 millilitres. Ooho! est fabriqué grâce à un procédé appelé gélification, une technique utilisée notamment en cuisine qui permet de transformer des liquides en gels grâce à l'ajout d'un agent gélifiant comestible. Afin de faciliter l'opération, l'eau est d'abord transformée en glace avant d'être encapsulée. Pour s'abreuver, il suffit de gober la bulle. La bulle Ooho! présente de nombreux avantages : elle est simple d'utilisation, biodégradable mais coûte aussi moins cher à produire qu'une bouteille en plastique. L'équipe qui teste son invention depuis plusieurs mois dans les rues de Londres, espère commercialiser ces sphères gélatineuses dès l'année prochaine, dans des festivals et autres évènements tels que le marathon. "Notre mission est de faire disparaitre les déchets d'emballage", ont expliqué les designers. (Photo D.R.)

La 9ème édition de la Ronde des villages en Périgord Noir se déroulera le week-end des 14 et 15 octobre 2017. Elle devrait confirmer le succès de l’édition 2016, qui avait réuni 3500 marcheurs sur un parcours de 95 km à travers le « Pays de Fénelon ». Quinze villages faisaient alors office de relais-étape pour se reposer et se restaurer. Ils sont dix-neuf pour l’édition 2017, plusieurs communes de la rive gauche de la Dordogne, comme Veyrignac, Sainte-Mondane ou Saint-Julien-de-Lampon ayant rejoint la Ronde. Du coup, le parcours total dépasse les 100 km. Ce qui apporte de la diversité aux paysages traversés (des chemins de plaine et de bords de Dordogne venant compléter les zones de forêts et de moyenne montagne de l’ancien parcours). Mais cela ne change rien à l’esprit de la manifestation : la Ronde des villages n’est ni une course, ni une rando classique. Ici, on part du village que l’on choisit au moment de son inscription et l’on parcourt le nombre d’«étapes » que l’on se sent capable de couvrir. Familles et groupes d’amis composent l’essentiel des participants.

Pour tous renseignements, notamment sur l’hébergement, consulter le site www.larondedesvillages.com. On peut aussi appeler l’office de tourisme : 07 89 24 57 32.

 

Les travaux de l’hyper-belvédère du Pic du Midi de Bigorre (2877 mètres de haut) ont commencé. Une passerelle de 12 mètres de long au-dessus du vide ouvrira au public dès décembre 2017. Sous les pieds du visiteur, une vitre située 1000 mètres au-dessus de la piste de freeride.

Le Pic du Midi poursuit son réaménagement. Après le planétarium l’an dernier, c’est cette passerelle hors normes qui va ouvrir au public en décembre 2017, offrant à 2877 mètres de haut l’un des plus beaux panoramas de la chaîne des Pyrénées.

À terme, le projet prévoit également la réalisation d’un espace d’interprétation et un nouveau restaurant panoramique.

La plupart des sculpteurs ne jurent que par les blonds calcaires, faciles à travailler, ou par les marbres blancs au poli inimitable. Thierry Courtadon a fait depuis longtemps un choix nettement plus austère : cet homme-là ne travaille que la lave du puy de la Nugère, plus connue sous le nom de « pierre de Volvic ». Celle qui a, notamment, servi à l’édification de la cathédrale de Clermont-Ferrand. Cette roche grise, dure et compacte, a tendance à foncer une fois exposée à l’air libre, vous le constaterez en faisant la tournée des sept sculptures monumentales que Courtadon a disposées en des endroits stratégiques des environs de Volvic. Cet artisan-artiste, comme il se définit, a succédé à son père et à son grand-père, déjà tailleurs de pierre. Il a exposé avec succès, il y a deux ans, dans les jardins parisiens du Palais-Royal (exposition « Une pierre dans mon jardin ») et « exporte » aujourd’hui ses imposantes créations à Dubaï, à Tokyo comme à Rio.

La vallée du Dourdou et du causse de Lanhac, dans l’Aveyron, s’ouvre aux randonneurs. Des circuits thématiques en boucle vont être mis en place. Une première partie déjà réalisée est particulièrement attractive : le sentier qui conduit à la chapelle Sainte-Tarcisse et contourne le rocher de Rodelle a été réhabilité et sécurisé. Des panneaux ont été installés le long du parcours, présentant la faune et la flore environnantes. Des opérations de suivi scientifique seront réalisées pour la préservation des chauves-souris et autres oiseaux comme l'œdicnème criard, ainsi qu'un suivi écologique du causse de Lanhac. D'autres circuits sont programmés : Rodelle et les Escabrins par le moulin, le sentier de Lanhac et du Bournhou, le long du Dourdou une boucle de 4,5 km avec un aménagement d'un ponton sur pilotis pour compenser l'affaissement de la berge. Reportage complet à retrouver dans Balades n°139 actuellement en vente dans les kiosques.  (Photo :  Salles-la-Source ©JF Rouge)

 

Avec la mise en service de la nouvelle ligne TGV, la Bretagne se rapproche à grand pas. Profitons de l'été indien pour filer en Cornouaille. Partons pour une grande randonnée sous la houlette des peintres qui vinrent ici planter leur chevalet. De Pont-Aven à Quimper, allons sur le motif et lançons-nous sur les traces de tous ces artistes attirés par la Bretagne avec ses petites cités médiévales, ses pardons et ses fest-noz, ses marchés chatoyants, son passé celtique et ses légendes toujours vivantes. 10 jours de randonnées, 252 km : de Pont-Aven au Pouldu (62km), du Pouldu à Quimperlé (21 km), de Quimperlé au Faouët (65 km), du Faouët à Châteauneuf-du-Faou (54 km), de Châteauneuf du Faou à Quimper (50 km).

 

 

 

 

Le Mois des Parcs, le rendez-vous immanquable de la rentrée en Provence Alpes Côte d’Azur ! Au programme : des sorties nature et découverte, un Festival de la pierre, des randonnées, des balades familiales, un rallye, des animations... le tout au sein des plus beaux parcs régionaux.

De la Camargue au Queyras, des Baronnies provençales aux Préalpes d’Azur en passant par les Alpilles, le Luberon, le Verdon ou encore la sainte-Baume, dont le parc est en création, nos espaces naturels remarquables sont animés par la passion et l’engagement des personnes qui y vivent. Avec le Mois des parcs, les occasions de découvrir la richesse de ce patrimoine et paysages exceptionnels sont nombreuses.

La manifestation, ouverte à tous, se déroule du 3 septembre au 28 octobre, avec le soutien de la Région.

De nouveaux travaux ont été réalisés sur les espaces naturels de Suscinio dans le Morbihan, et notamment la création d'un observatoire ornithologique ouvert au public. Un petit promontoire permet de s'avancer dans les marais pour observer, sans les déranger, les espèces qui vivent à cet endroit. Cet observatoire est entouré d'un palissage en roseaux, accompagné d'un platelage sur pilotis et d'un sentier le long de la route.

Les espaces naturels de Suscinio, qui couvrent une superficie de 75 hectares, abritent de nombreuses espèces protégées, comme le phragmite aquatique, un passereau de neuf grammes parmi les oiseaux les plus rares d'Europe, le gravelot à collier interrompu, ou la pélodyte ponctuée, une petite grenouille à la peau persillée de taches vertes. Parmi les autres hôtes : l'ogrion de mercure, une libellule protégée au niveau européen ou la gyronète aquatique, une araignée munie d'une cloche de plongée.

Le département de l’Isère regorge d’espaces naturels sensibles et protégés, qui ne sont pas toujours accessibles au public. Jusqu’au 24 septembre 2017, le conseil départemental propose de nombreuses animations dans 21 sites isérois réputés pour la richesse de leur faune et de leur flore. Grâce à des animateurs, les amoureux de la nature découvrent des forêts, des lacs, des prairies ou encore des marais, disposant d’une large biodiversité, à travers des jeux, anecdotes et astuces. Ces espaces « sources de découvertes » dispose d’un aménagement spécifique pour les personnes à mobilité réduite qui bénéficie, en outre, d’une programmation adaptée. Certaines visites seront gratuites en semaine. Programme et informations sur http://www.isere-tourisme.com/selection/espaces-naturels-sensibles

Du 1er juillet au 24 septembre 2017 le département des Alpes-Martimes et la Métropole Nice Côte d'Azur proposent aux randonneurs sans voiture, un service de bus pour accèder sans voiture à 3 des vallées du Mercantour : la Vésubie, la Tinée, le Cians. Pour 3€ par trajet, ces "Rando Bus" vous déposent le matin au point de départ de l'une des vallée et votre retour à Nice est assuré en fin de journée. Horaires à retrouver/www.lignesdazur.com/

 

Page 1 sur 10